Le Peaberry : un café cultivé sur le Mont Kilimandjaro

Publié le : 01 mars 20223 mins de lecture

Le peaberry café est réputé pour son goût plus délicat, plus doux, plus tendre et sa caféine plus élevée que le café classique. Très apprécié des amateurs de café, son prix est souvent plus élevé, mais ceci s’explique par sa rareté. Effectivement, seulement 5 à 10% des cafés sont des peaberry.

Le peaberry café du Kilimandjaro : qu’est-ce que c’est ?

Le peaberry café du Kilimandjaro est unique en son genre. Très rare parce qu’uniquement 5% à 10% des grains de café sont des peaberry, il vient de Tanzanie où il est cultivé sur les pentes du Kilimandjaro, à l’ombre par des fermiers locaux.

La cerise de café qui pousse sur l’arbre dispose généralement de deux grains, car les grains de café poussent deux par deux, côte à côte. C’est pourquoi il y a toujours une partie plate, car les grains jumeaux s’aplatissent l’un l’autre. Le peaberry voit le jour lorsque seulement un grain de café pousse. Celui-ci a tout l’espace pour se développer et dispose d’une forme parfaitement ronde et compte en un seul grain les caractéristiques de deux grains de café.

Où se trouve le Kilimandjaro ?

Le Kilimandjaro est un volcan dormant situé au nord de la Tanzanie. Il est composé de trois petits volcans: Kibo, Mawenzi et Shira. A 5895 mètres, c’est le point culminant de l’Afrique. Ses pentes inférieures produisent un sol parfait pour la culture du peaberry café. Et les conditions climatiques permettent aux arbres de prospérer.

La région n’influe cependant pas sur la production du peaberry café. Il s’agit surtout d’un accident, d’une anomalie fortuite. Si la Tanzanie, le Brésil ou encore le Kenya sont de gros producteurs, c’est parce qu’ils ont les infrastructures et la main d’œuvre, nécessaires pour séparer les peaberry des grains classiques.

Le peaberry café est-il meilleur ?

Les avis divergent, mais en général, les fans de café considèrent que le peaberry café est plus doux, plus léger, mais plus savoureux que le café normal. Le goût est plus prononcé et plus riche. Certains producteurs clament même que leur forme parfaitement arrondie facilite leur transformation en poudre de café.

C’est au niveau de la caféine que réside toute la différence. Car effectivement, le taux de caféine dans le peaberry café est plus élevé que dans un café classique. Les peaberry cafés du Kilimandjaro sont particulièrement célèbres pour leur taux élevé de caféine. Ceci s’explique cependant par la concentration des caractéristiques de deux grains dans un seul.

Comment sont rémunérés les producteurs de café ?
Le café le Maragogype mexicain : l’un des cafés les plus rares

Plan du site